Exclusif/ En prison Diaraye Bah raconte son histoire: « il me...

Exclusif/ En prison Diaraye Bah raconte son histoire: « il me suivait partout, dans ma chambre et même dans la douche… j’ai voulu me venger » témoigne la jeune étudiante

Depuis le début de cette histoire qui oppose une jeune étudiante à son tuteur, la version de la fille était attendue. Voilà sa version des faits depuis sa cellule de la maison centrale de Conakry.

L’histoire racontée par Diaraye

« Depuis l’âge de 12 ans, il a commencé à abuser de moi. Parfois, il rentre dans ma chambre, dans la douche, s’il sent que je suis la bas, il rentre, il peut même m’appeler quand je suis en classe, de venir à la maison et quand je ne viens pas, il crie. Quand je viens à la maison, je trouve qu’il n’y a rien, juste pour me créer des problèmes. Par exemple quand je refuse de coucher avec lui, il me créé des problèmes. Il me demande de lui envoyer quelque chose à l’étage. Quand je monte dans sa chambre, il profite. Lorsque j’en parle à la maison, on ne me croit pas, sa femme qui est ma tante, me dit souvent qu’elle s’en fou. C’est pourquoi, j’ai fait en sorte d’enregistrer une de ses actions à travers une vidéo avec mon téléphone que j’avais placé sur la coiffeuse de sa femme. Je faisais la première année, Banque et finances en 2016, je devais faire licence 3, cette année ».

La scène du braquage supposée chez monsieur Baldé

« Dernièrement, au mois d’Aout 2017, j’ai dit à mes amis de l’école que j’ai envi de donner une bonne correction à mon oncle. Nous sommes venus à la maison, j’étais avec deux amis (des garçons). Ce jour la, il n’y avait que la bonne, ma sœur et mon petit frère. Mes amis les ont effrayés, ils ont pris ma sœur, ils lui ont demandé ou se trouve le père de famille, ils ont dit qu’il est sorti. Nous sommes montés à l’étage, au premier et au deuxième, il n’y avait personne, on n’a pas pu avoir la clé de sa chambre, quand ils ont alerté les voisins, on est reparti. Nous n’avions pas d’armes et on a rien pris. Après cette action, j’ai quitté la maison, pour aller me réfugier chez la mère à ma copine qui est partie en occident depuis quelques mois. J’y ai passé quelques temps et quand j’ai expliqué la situation à celle-ci, elle a voulu venir chez nous pour intervenir, mais je lui ai dit que je ne voulais pas qu’elle soit mêlée à cette histoire, pour ne pas qu’elle ait des problèmes. La mère de ma copine m’a, alors, demandé d’appeler le mari de ma tante pour régler ça, pour que je reprenne les études. C’est ainsi que j’ai pris la décision de l’appeler en lui disant que je ne voulais pas que cela arrive, c’est lui qui m’a poussé à agir ainsi, s’il n’avait pas abusé de moi, je ne me serai pas comportée ainsi. Je lui ai dit que ce que j’ai fait n’était pas bien, mais c’est lui qui m’y a poussé. En plus, tout ce qu’il disait dans mon dos, on me le rapportait. Je lui ai dit que j’étais désolée, mais je n’oublierai jamais ce que tu m’as fait, parce que tu as détruit ma vie ; il m’a dit ensuite qu’il est aussi désolé. Il m’a demandé ou je suis, je lui ai dit que je ne pouvais pas lui dire. Il m’a dit qu’il veut me voir ».

Un rendez-vous à Lambany

« Je lui ai dit de se croiser à Lambany, on s’est vu derrière l’auto école DEBO. Comme je n’avais pas confiance et j’avais peur, je me suis fais accompagner par ma copine. Arrivée au carrefour de Lambany, je lui ai demandé de m’attendre quelque part, si quelque chose m’arrive, je vais l’appeler. On est allé dans un coin, c’est mélanger restaurant bar, genre motel. On a mangé, on a bu il m’a dit ensuite dit qu’il parait que j’ai une vidéo dans mon téléphone, il veut la voir. J’ai dit que je n’avais pas de vidéo, il a tout fait, j’ai refusé de la lui faire voire. Lorsque j’ai fini de boire, je me sentais bizarre, je ne sentais pas mon corps, je ne savais pas ce qui m’arrivais. D’abord, je me suis retrouvée couchée dans une chambre, je ne sais pas ce qui s’est passé. Lorsque j’ai vérifié mon téléphone, j’ai vu qu’il avait supprimé la vidéo, mais heureusement je l’avais transféré dans un de mes comptes messenger. J’ai appelé ma copine qui est venue me chercher, on est rentré à la maison. Depuis ça, je ne comprenais rien, la nuit, j’entendais des voix m’appeler, Diaraye, Diaraye, c’est comme du maraboutage. C’est dans ces circonstances que je me suis retournée à Sonfonia, chez ma tante, sans savoir réellement ce qui m’arrivait. Dès que je suis venue, elle a dit « officier, c’est elle, arrêtez-la », c’est comme ça je me suis retrouvée à la maison centrale, c’était au mois de novembre 2017. J’ai fait plus de 6 mois en prison et je porte une grossesse de plus de 7 mois. La dernière fois que j’ai fait un rapport sexuel, c’était avec lui.

J’ai des copines qui peuvent témoigner, mais elles ont peur, il les a meancées, une de mes tantes qui était venue passer un séjour à la maison a été témoin de l’une des scènes, elle peut aussi témoigner. Avec celle-ci, nous lui avons tendu un piège, le 19 Mars 2017, lorsque sa femme avait voyagé ».

L’histoire de la vidéo cachée

C’était en 2016, ce jour là, je faisais la cuisine, en bas, je devais partir à la fac à 12 heures, il m’a appelée pour que je lui serve du thé à l’étage. C’est comme ça il me fait à chaque fois. Quand je lui ai apporté son thé, il m’a dit de lui apporter quelque chose sur la coiffeuse de sa chambre et quand je suis entrée, il m’a suivie. Quand il est venu, je l’ai repoussé et quand je l’ai repoussé, il m’a demandé y’a quoi? tu es fâchée? j’ai dit « non, mais j’en ai marre. Vous ne voyez pas mon corps? Comment j’ai maigris? Tout le monde pense que je suis malade, alors que je ne le suis pas, ce sont plutôt des soucis. En plus vous êtes comme un père pour moi, vous êtes le mari à ma tante, je ne peux pas partager le même homme que ma mère, c’est impossible ». Après il m’a dit « donc tu as raconté ça à quelqu’un? » j’ai dit non. Après il est venu, il faisait des trucs, du coup, son téléphone a sonné. Ce jour là, heureusement, il ne m’avait pas fouillé parce qu’habituellement, il me fouille pour voir si je n’ai pas caché un téléphone. J’avais caché mon téléphone dans mon soutien gorge. Il a voulu me toucher, c’est la qu’il a reçu un appel, il m’a laissé dans la chambre pour aller répondre à l’appel, dehors. Dès qu’il est sorti, j’ai profité pour bien placer l’appareil sur la coiffeuse de sa femme. Quand il a fini de téléphoner, il est revenu dans la chambre, j’avais un peu peur, parce que s’il voyait le téléphone, ce n’était pas bon. Je me suis donc laissé faire, pour prouver aux gens de la famille que ce que je dis est vrai. C’est quand il a commencé à me toucher que la bonne est venue m’appeler pour me dire que la sauce brulait sur le feu. Il m’a laissé, il est sorti au salon et moi j’ai pris vite fait mon téléphone, je me suis précipitée pour sortir de la chambre. Je suis allée ensuite chez ma grand-mère montrer la vidéo, elle m’a dit de supprimer. Heureusement je l’ai transférée sur mon Messenger ». Nous a relaté la jeune étudiante depuis sa cellule, à la maison centrale de Coronthie à Kaloum. La rédaction du site guineepanorama.com détient la vidéo dont il est question et elle pourrait s’en servir en cas de besoin.

A présent l’affaire est pendante devant la justice. De part et d’autre, chacune des parties est à la fois accusée et plaignante, les deux, l’étudiante et son tuteur sont en prison, en attendant leur procès. Les avocats s’activent pour récolter le maximum d’éléments possibles en vue de faire innocenter leurs clients. Il faut rappeler que Fatoumata Diaraye Baldé est en prison, depuis le mois de Novembre 2017, alors que monsieur Mamadou Oury Baldé, lui, est détenu depuis le jeudi 17 Mai 2018, toujours à la maison centrale.

Dossier à suivre

https://www.facebook.com/Excellence-NGuiladjö-Diallo-Officìėl-334927296991749/ https://www.facebook.com/334927296991749/photos/a.334929693658176/383280348823110/Exclusif/ En prison Diaraye Bah raconte son histoire: « il me suivait partout, dans ma chambre et même dans la douche… j’ai voulu me venger » témoigne la jeune étudiante

Depuis le début de cette histoire qui oppose une jeune étudiante à son tuteur, la version de la fille était attendue. Voilà sa version des faits depuis sa cellule de la maison centrale de Conakry.

L’histoire racontée par Diaraye

« Depuis l’âge de 12 ans, il a commencé à abuser de moi. Parfois, il rentre dans ma chambre, dans la douche, s’il sent que je suis la bas, il rentre, il peut même m’appeler quand je suis en classe, de venir à la maison et quand je ne viens pas, il crie. Quand je viens à la maison, je trouve qu’il n’y a rien, juste pour me créer des problèmes. Par exemple quand je refuse de coucher avec lui, il me créé des problèmes. Il me demande de lui envoyer quelque chose à l’étage. Quand je monte dans sa chambre, il profite. Lorsque j’en parle à la maison, on ne me croit pas, sa femme qui est ma tante, me dit souvent qu’elle s’en fou. C’est pourquoi, j’ai fait en sorte d’enregistrer une de ses actions à travers une vidéo avec mon téléphone que j’avais placé sur la coiffeuse de sa femme. Je faisais la première année, Banque et finances en 2016, je devais faire licence 3, cette année ».

La scène du braquage supposée chez monsieur Baldé

« Dernièrement, au mois d’Aout 2017, j’ai dit à mes amis de l’école que j’ai envi de donner une bonne correction à mon oncle. Nous sommes venus à la maison, j’étais avec deux amis (des garçons). Ce jour la, il n’y avait que la bonne, ma sœur et mon petit frère. Mes amis les ont effrayés, ils ont pris ma sœur, ils lui ont demandé ou se trouve le père de famille, ils ont dit qu’il est sorti. Nous sommes montés à l’étage, au premier et au deuxième, il n’y avait personne, on n’a pas pu avoir la clé de sa chambre, quand ils ont alerté les voisins, on est reparti. Nous n’avions pas d’armes et on a rien pris. Après cette action, j’ai quitté la maison, pour aller me réfugier chez la mère à ma copine qui est partie en occident depuis quelques mois. J’y ai passé quelques temps et quand j’ai expliqué la situation à celle-ci, elle a voulu venir chez nous pour intervenir, mais je lui ai dit que je ne voulais pas qu’elle soit mêlée à cette histoire, pour ne pas qu’elle ait des problèmes. La mère de ma copine m’a, alors, demandé d’appeler le mari de ma tante pour régler ça, pour que je reprenne les études. C’est ainsi que j’ai pris la décision de l’appeler en lui disant que je ne voulais pas que cela arrive, c’est lui qui m’a poussé à agir ainsi, s’il n’avait pas abusé de moi, je ne me serai pas comportée ainsi. Je lui ai dit que ce que j’ai fait n’était pas bien, mais c’est lui qui m’y a poussé. En plus, tout ce qu’il disait dans mon dos, on me le rapportait. Je lui ai dit que j’étais désolée, mais je n’oublierai jamais ce que tu m’as fait, parce que tu as détruit ma vie ; il m’a dit ensuite qu’il est aussi désolé. Il m’a demandé ou je suis, je lui ai dit que je ne pouvais pas lui dire. Il m’a dit qu’il veut me voir ».

Un rendez-vous à Lambany

« Je lui ai dit de se croiser à Lambany, on s’est vu derrière l’auto école DEBO. Comme je n’avais pas confiance et j’avais peur, je me suis fais accompagner par ma copine. Arrivée au carrefour de Lambany, je lui ai demandé de m’attendre quelque part, si quelque chose m’arrive, je vais l’appeler. On est allé dans un coin, c’est mélanger restaurant bar, genre motel. On a mangé, on a bu il m’a dit ensuite dit qu’il parait que j’ai une vidéo dans mon téléphone, il veut la voir. J’ai dit que je n’avais pas de vidéo, il a tout fait, j’ai refusé de la lui faire voire. Lorsque j’ai fini de boire, je me sentais bizarre, je ne sentais pas mon corps, je ne savais pas ce qui m’arrivais. D’abord, je me suis retrouvée couchée dans une chambre, je ne sais pas ce qui s’est passé. Lorsque j’ai vérifié mon téléphone, j’ai vu qu’il avait supprimé la vidéo, mais heureusement je l’avais transféré dans un de mes comptes messenger. J’ai appelé ma copine qui est venue me chercher, on est rentré à la maison. Depuis ça, je ne comprenais rien, la nuit, j’entendais des voix m’appeler, Diaraye, Diaraye, c’est comme du maraboutage. C’est dans ces circonstances que je me suis retournée à Sonfonia, chez ma tante, sans savoir réellement ce qui m’arrivait. Dès que je suis venue, elle a dit « officier, c’est elle, arrêtez-la », c’est comme ça je me suis retrouvée à la maison centrale, c’était au mois de novembre 2017. J’ai fait plus de 6 mois en prison et je porte une grossesse de plus de 7 mois. La dernière fois que j’ai fait un rapport sexuel, c’était avec lui.

J’ai des copines qui peuvent témoigner, mais elles ont peur, il les a meancées, une de mes tantes qui était venue passer un séjour à la maison a été témoin de l’une des scènes, elle peut aussi témoigner. Avec celle-ci, nous lui avons tendu un piège, le 19 Mars 2017, lorsque sa femme avait voyagé ».

L’histoire de la vidéo cachée

C’était en 2016, ce jour là, je faisais la cuisine, en bas, je devais partir à la fac à 12 heures, il m’a appelée pour que je lui serve du thé à l’étage. C’est comme ça il me fait à chaque fois. Quand je lui ai apporté son thé, il m’a dit de lui apporter quelque chose sur la coiffeuse de sa chambre et quand je suis entrée, il m’a suivie. Quand il est venu, je l’ai repoussé et quand je l’ai repoussé, il m’a demandé y’a quoi? tu es fâchée? j’ai dit « non, mais j’en ai marre. Vous ne voyez pas mon corps? Comment j’ai maigris? Tout le monde pense que je suis malade, alors que je ne le suis pas, ce sont plutôt des soucis. En plus vous êtes comme un père pour moi, vous êtes le mari à ma tante, je ne peux pas partager le même homme que ma mère, c’est impossible ». Après il m’a dit « donc tu as raconté ça à quelqu’un? » j’ai dit non. Après il est venu, il faisait des trucs, du coup, son téléphone a sonné. Ce jour là, heureusement, il ne m’avait pas fouillé parce qu’habituellement, il me fouille pour voir si je n’ai pas caché un téléphone. J’avais caché mon téléphone dans mon soutien gorge. Il a voulu me toucher, c’est la qu’il a reçu un appel, il m’a laissé dans la chambre pour aller répondre à l’appel, dehors. Dès qu’il est sorti, j’ai profité pour bien placer l’appareil sur la coiffeuse de sa femme. Quand il a fini de téléphoner, il est revenu dans la chambre, j’avais un peu peur, parce que s’il voyait le téléphone, ce n’était pas bon. Je me suis donc laissé faire, pour prouver aux gens de la famille que ce que je dis est vrai. C’est quand il a commencé à me toucher que la bonne est venue m’appeler pour me dire que la sauce brulait sur le feu. Il m’a laissé, il est sorti au salon et moi j’ai pris vite fait mon téléphone, je me suis précipitée pour sortir de la chambre. Je suis allée ensuite chez ma grand-mère montrer la vidéo, elle m’a dit de supprimer. Heureusement je l’ai transférée sur mon Messenger ». Nous a relaté la jeune étudiante depuis sa cellule, à la maison centrale de Coronthie à Kaloum. La rédaction du site [guineepanorama.com]) détient la vidéo dont il est question et elle pourrait s’en servir en cas de besoin.

A présent l’affaire est pendante devant la justice. De part et d’autre, chacune des parties est à la fois accusée et plaignante, les deux, l’étudiante et son tuteur sont en prison, en attendant leur procès. Les avocats s’activent pour récolter le maximum d’éléments possibles en vue de faire innocenter leurs clients. Il faut rappeler que Fatoumata Diaraye Baldé est en prison, depuis le mois de Novembre 2017, alors que monsieur Mamadou Oury Baldé, lui, est détenu depuis le jeudi 17 Mai 2018, toujours à la maison centrale.

Dossier à suivre

Que justice soit faite et que tu sortira victorieuses

Répondre à ce message

Que Dieu Vienne en aide

Répondre à ce message

Que Dieu viens en aide

Répondre à ce message

C'est vraiment pitoyable

Répondre à ce message

Que dieu vient au cour

Répondre à ce message

ke Dieu vient au secours

Répondre à ce message

Que té redonner

Répondre à ce message

Que le bon Dieu viens en aide

Répondre à ce message

C'est de la salade

Répondre à ce message

Vs aime tro le materiel c la cose si tn oncle etai povre il allai mm abuse d toi parckil c retrouvera en prison etoi tt c tmp tu etai dcr cette video ke tu parle c tt jste pr tinnocente en cas d fuite D's vtr relation ou ten servir pourke tn oncle fai tt cke tu veu sino ta pa besoin d prendr une video pr prouve tn innocence

Répondre à ce message

Que Dieu vienne en aide

Répondre à ce message

Que Dieu viens en aide

Répondre à ce message

Quelqu'un qui te cherche par tout

Répondre à ce message

Dieu viendra en aide soit sûr

Répondre à ce message

Selon l'explication elle es responsable

N'importe quoi si c'était toi alors qu'es que tu va faire

Slvp sa fais mal mais diaraye est une fille ambitieuse.

Daouda tu la connait?

Je suis une fille selon l'explication diarai était aussi d'acore Sur Sa Moi binta Je n'accepterai pas Sa Et Je Ne cacherais pour rien Au monde Tu poura pas me violer vivante wallay billay Tu Vas me tué kan Mais Tu Le feras pas Je suis vivante

C seulement Les filles materialiste ki diron kel es innocente vtr blem c le materiel vs ets prete a tt pr le materiel ojrdui la prostitution es modere

Vraiment Thierno Souleymane Sall tu a tout-a fait raison

NENEN BOBO DIALLO JE LA CONNAIS PAS.

Répondre à ce message

Il y'a de l'ambiguïté sur cette affaire!

Répondre à ce message

Du courage Diaraye je partage la douleure avec toi

Vraiment ma sœur mais tu saï en guinée ce l'argent qui commande mais je prie dieu pour qu'il aide a diaraye a sortir de la prison

Répondre à ce message

Une salle histoire

Comme tu n'a up bien lie ce pour cela

J ai bien lis comment peut on avoir un lien sexuel avec le mari de sa tante et cache sa....

Il faut relire grand.

Ah non je ne croix up sinon tu n'allait up dire sa

Assiatou Barry Tu Es aussi Une femme j'ai beaucoup lut l'histoire plus de Deux fois pourquoi diaraye saïs laissé jusqu'à Cet homme Lui à violé comme elle savait Cet homme la cherchais pourquoi elle n'a pas parler à Sa propre mère pour qu'elle quitte la…#

Cet homme aussi Il n'a pas Eu honte Il n'as pas mis En tête Que c'est Sa fille Lui Il Est âgé Il connais la vie plus que Cette petite il y'a beaucoup de filles à Conakry y'a aussi des prostitué pourquoi Il n'a pas cherché une petite ami au lieu de gâch…#

Personne nes o decu d la loi si el a comis une fote el doi etr puni dnc c lhme seulement ki merite la prison e pourtan vs parle d legalite entr lhme e la fem

Ocun hme nenvoi une fille c le marabou Pluto c le travail des fille

Répondre à ce message

Jtf

Répondre à ce message

Vive la justice pr notre soeur

Vraiment mon frère mais tu saï l'histoire de diaraye e un peu compliqué parce qu'on est saï pas si elle a de parents mère ou père es qu'il son vivant

Répondre à ce message

Du courage ma soeur je partage la douleur avec toi

Répondre à ce message

Eeeeeh ou va le monde

Répondre à ce message

Cool

Répondre à ce message

Ça fais très mal mais selon les info reçu diaraye est une ambitieuse.pourquoi elle mangeait l'argent du monsieur?

OK JE voi aussi ton idée.mais pourquoi elle se plaignait pour l'abus sexuel parcequ'elle n'est pas enfant oubien elle crit car,nous les hommes désqu'une cri lors de l'abusement on la laisse directement pour eviter la honte oubien d'etre surpris pour tel acte.

El etai constante ctt

La verite ctt

Tt cki disen kel es innocente sn materialiste

G pa cmpri

J'AI DES SŒUR A LA MAISON MAIS LE CAS DE DIARAYE LÀ ELLE EST COUPABLE.

Ctoi ki cree des dispute la verite c la verite

Il semble que tu es triste nespa?

Vraiment

OK qu'Allah soit loué

Amine

Répondre à ce message

Moi j ai la soutien plus d après son explication c est une famille de pute réuni

Mrdr qu'es que tu as fait pour dire que tu la soutien plus le blabla on???

Ma soeur prkoi tu la defen vs accuse la justice e pourtan tu voi la verite el be pa innocente

Parce que suis une fille et dans la vie on saï jamais ce pourquoi je la défense l'histoire et compliqué ce parce qu'elle nous a pas parler de ses parents d'où vient elle si j'avais le choix billay je l'aiderait

Répondre à ce message

waw ces trai cool

Répondre à ce message

Très compliqué cette affaire mais où été les autres membres de la famille ou-bien personne n'ose parlé juste parce qu'il est riche mrd ton soi-disant oncle est sikouliri

Répondre à ce message

ELLE est totalement inocente l'histoire nous dira la verite,cet arrivé par ce qu'elle à osé dire non cette fois,elle est victime coucher avec une fille de 12 ans c'est viole surtout quant elle vie sur ton toît.courage soeur

Non mon frère tout ce qu'une fille veut elle le fera.quand elle dit non c'est non mais si elle dit oui c'est oui aussi.elle est commdanable à 80%.et puis elle a plus de 19 ans car elle est étudiante donc elle n'est pas enfant pour cacher un abus sexuel sur elle.

Je te comprend mais crois moi je sais de quoi je parle elle est de famille broh

OK PAS MAL. Tu connais bien la fille

Affirmatif

Répondre à ce message

12an el es a luniversite dnc le primaire el la fai D's le ventr d sa mer

Répondre à ce message

Dans ce cas le jugement n'attends qu'au tout puissant Allah. Et ce que j'ai à dire à propos d'après avoir lu le message: c'est que ce monsieur moi je le définisse inconscient, fils de pute voyons même bâtard, sans coeur parce que pour moi c'est dégoutant d'avoir des rapports sexuels avec t'a propre fille que tu élevé depuis à l'âge de cinq ans. Mais bon c'est Dieu qui paye à chaqu'un pour c'est actions​. Et quand à la fille elle est n'es pas éveiller selon moi parce que comment elle a puis ce laisser faire si longtemps sans réagir parce que les réactions qu'elle a accompli elle sont pas suffisants pour moi

Répondre à ce message

Répondre à ce fil de discussion

Ce site utilise des cookies et autres technologies de suivi pour différencier les ordinateurs individuels, les paramètres de service personnalisés, les objectifs analytiques et statistiques et la personnalisation du contenu et de la diffusion d'annonces. Ce site peut également contenir des cookies tiers. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposons qu'il correspond aux paramètres actuels, mais vous pouvez les modifier à tout moment. Plus d'infos ici: Politique de confidentialité et cookies